La France a remis deux bateaux de type TENDER PATROL 650 à la Marine nationale congolaise

Dans le but de maintenir la sécurité maritime et fluviale de la région, l’armée française a doté la marine congolaise deux navires au cours d’une cérémonie brève mais fraternelle à Pointe-Noire.

Représentée par le vice-amiral d’escadre LEBAS CECLANT et le général de brigade MABIN, commandant Les éléments français au Gabon – EFG, la France a remis symboliquement les clés des semi-rigides au capitaine de vaisseau NGANONGO, chef d’état-major de la Marine congolaise.

Ces deux embarcations vont directement contribuer à accroitre les capacités d’action et d’intervention de la Marine nationale dans le cadre des missions qui lui incombent au titre de l’Action de l’Etat en mer et dans les eaux continentales (AEMEC).

Les TENDER PATROL 650, équipés d’un moteur hors-bord de 115 CV, seront à même de participer à la surveillance du port de Pointe Noire et de ses approches mais également de renforcer la drome opérationnelle des patrouilleurs de la 311eme flotte dans la projection des équipes de visite au titre de la conduite des missions de police en mer dans les eaux sous juridiction congolaise.

A la manœuvre derrière ce partenariat (et bien d’autres): le capitaine de frégate AUBRY, coopérant marine de la Mission de défense près l’Ambassade de France au Congo.