Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a affirmé qu’il sera là et toujours là

Ali Bongo Ondimba, président de la République gabonaise, a fait une apparition publique lors d’un meeting organisé par son Directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, au stade Nzeng Ayong de Libreville, le 5 octobre 2019.

En effet, le président était venu assister à la clôture de la tournée de l’un de ses plus proches collaborateurs. Esquissant des pas de danse avec sa canne et dans une forme rassurante, le Chef de l’Etat s’est adressé à ses compatriotes venus en milliers.

C’était une journée exceptionnelle pour Ali Bongo qui a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2018 mais surtout depuis son retour d’un long séjour à Londres pour faire des examens médicaux.

« Vous ne pouvez pas savoir la joie que c’est pour moi de me retrouver parmi vous. Je rêvais de ce moment depuis pas mal de temps et c’est arrivé. Il faut remercier Dieu et je tiens aussi à vous remercier pour tout le soutien que vous m’avez apporté, surtout dans les moments difficiles. Je suis là, je resterai là », a déclaré Ali Bongo devant plusieurs milliers de militants.

L’événement a été retransmis en direct à la télévision, car l’opposition a longtemps nourri la rumeur selon laquelle Ali Bongo n’était plus en état de présider le pays après son AVC.

Ali Bongo Ondimba, né Alain-Bernard Bongo le 9 février 1959 à Brazzaville, est le président de la République gabonaise depuis le 16 octobre 2009 avant d’être réélu en 2016.

Fils de l’ancien président Omar Bongo, ses deux élections sont contestées par ses opposants.