Qui est Abed Achour, l’homme le plus populaire de la République Démocratique du Congo (RDC) après le Président Félix Antoine Tshisekedi

Abed Achour est un homme d’affaires prospère avant l’âge de 30 ans, un jeune millionnaire qui a su imposer son nom à kinshasa. On ne peut parler d’Abed Achour sans évoquer d’abord sa famille, son père et son grand-père.L’histoire a commencé en 1960 au Liban, Mahmoud ACHOUR le grand-père de Abed, avait une fabrication textile au Liban et exportait une partie de sa production au Congo.

A cause de la guerre civile au Liban en 1975, le grand-père Achour, Mahmoud ACHOUR a tout perdu et a décidé de quitter le Liban avec toute sa famille et d’aller au Congo.Au Congo, ils créent une nouvelle société appelée SOKIN pour l’exportation de textile et de café également.

En 1982, il décide de rester au Congo et d’ouvrir une société de transport « TRANSBENZ », mais après 20 ans, la famille Achour est victorieuse du pillage généralisé du pays a Kinshasa. Elle perd ses investissements et décide de retourner vivre et travailler au Liban.

Puis toute la famille a décidé de retourner au Liban, mais le fils cadet Sattar Achour (le père de Abed Achour) a décidé de retourner au Congo et a redémarré l’entreprise familiale (Transport et SOKIN).

Le 6 février 1992, Abed Achour est né à Kinshasa (Clinique Ngaliema), et étudie à Londres. Abed Achour a déclaré : «Il a vécu une vie riche jusqu’à ce qu’il s’intègre dans l’entreprise familiale, les choses ont commencé à changer ». Son père a tout bloqué pour qu’il en apprenne plus.

En 2014, il a travaillé comme simple employé chez SCTP – Société Congolaise des Transports et des Ports (ex ONATRA) dans la Province du Congo central à Matadi, pendant 2 ans il a été gestionnaire de conteneurs et convoi de camions de Matadi à Kinshasa.

Il a également travaillé dans la boulangerie de son père de 18 heures à 6 heures du matin. Pendant 4 ans, il a travaillé dans l’entreprise de son père avec seulement 2 semaines de vacances.

Pour cette raison, il s’est rendu compte que l’argent n’est pas facile à obtenir, vous devez travailler dur pour le gagner. Peu de temps après, il s’est lancé dans l’hôtellerie, une entreprise contestée par sa famille car ils n’ont jamais connu ce type d’activité. Parce qu’il comprenait le comportement des Congolais qui aiment la vie de luxe, son entreprise a réussi.

En 2017 il inaugure son hôtel 3 étoiles « Kin Plaza Mall » qui compte également parmi les plus beaux hôtels de la RDC, toujours en 2017, il prend le contrôle de l’entreprise familiale et devient directeur général du Groupe Achour. De là, il a commencé à apparaître sur les réseaux sociaux, avec des célébrités congolaises telles que JB Mpiana, Fally Ipupa, Innoss’B, Gaz Mawete, Gally Garvey, et bien d’autres.

En fait, Abed Achours est en charge de l’entreprise familiale telle que SOKIN, Hotel Kin Plaza Mall et une autre à venir à Brazzaville, boulangerie Pain D’or, Biscuiterie Prince, fabrication de jus UBC, entreprise de construction SCT, entreprise immobilière…

Il a également lancé une nouvelle entreprise d’agriculture qu’il appelait lui-même l’entreprise du futur. Ils comptent plus de 7600 employés congolais et 160 étrangers. Particulièrement attachés à ce pays, plusieurs membres de la troisième génération de la famille Achour ont récemment rejoint Kinshasa pour marcher dans les traces des grands-parents et des parents.

Le père, Sattar Achour, ses frères et certains membres du Groupe Achour, contrôlent une dizaine d’entreprises et intervient dans différents secteurs d’activités.

Il a épousé Sonya Pembe, une des filles de monsieur Didace et madame Lina Pembe. La famille Pembe est connue pour avoir à son sein huit belles filles et la boutique Lina qui a organiser diffèrent show de model.