LOUIS SYLVAIN-NGOMA: cet ancien général est le plus grand Premier Ministre de l’histoire du Congo

Louis Sylvain-Goma est un général et homme politique congolais, né le 24 juin 1941 à Pointe-Noire. Il a été Premier Ministre de la République du Congo de 1975 à 1984, et en 1991, en présidant le présidium provisoire des travaux de la conférence nationale. Louis Sylvain-Goma fait ses études primaires à Pointe-Noire, puis au Lycée Victor Augagneur où il décroche son Baccalauréat. Après une année en classe préparatoire de mathématiques supérieures, il poursuit sa formation militaire en France et intègre en 1961, l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, avant de sortir quelques années après, avec le grade de lieutenant. Officier du génie, il fait partie des officiers progressistes qui contestent le pouvoir du président Massamba-Débat à partir de 1966.
En 1968, Louis Sylvain-Goma est nommé Chef d’État-major Général Adjoint des forces armées et en 1969, Secrétaire d’État à la Défense. Membre fondateur du Parti Congolais du Travail (PCT), il devient Ministre des Travaux Publics et des Transports, après le congrès extraordinaire du PCT du 30 mars au 1er avril 1970. En juillet 1974, il redevient Chef d’État-major Général des forces armées, en cumul de ses fonctions de ministre. En décembre 1975, le commandant Louis Sylvain Goma est nommé par le Président Ngouabi, Premier ministre en remplacement d’Henri Lopès. Après l’assassinat du Président Ngouabi, il est élu deuxième vice-président du pays et conserve son poste de Premier ministre.
Après la chute Yhombi-Opango, le 5 février 1979, Louis Sylvain-Goma est confirmé à son poste de Premier ministre par le nouveau président Denis Sassou-N’Guesso. En juillet 1984, il quitte le poste de Premier Ministre qu’il a occupé pendant plus de 9 ans, lors du congrès ordinaire du PCT. Louis Sylvain-Goma est nommé général de brigade le 1er janvier 1990. En 1991, le Président Sassou- N’Guesso, le charge en de former un gouvernement d’union nationale, chargé de conduire le pays vers la démocratie pluraliste. De 1999 au début de l’année 2012, il est Secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) dont le siège est à Libreville au Gabon. Depuis 2012, Louis Sylvain-Goma est nommé ambassadeur plénipotentiaire de la République du Congo dans plusieurs pays du continent Américain.